Lundi 18 avril « Valentina-Tchernobyl, née pour l’amour » d’après la « Supplication » de Svetlana Alexievitch Jour J+2semaines au théâtre de La Manufacture des Abbesses.

Lundi 18 avril « Valentina-Tchernobyl, née pour l’amour » d’après la « Supplication » de Svetlana Alexievitch Jour J+2semaines au théâtre de La Manufacture des Abbesses.

vous pouvez reserver dés maintenant et beneficier de tarifs préférentiels à 10euros au lieu de 24euros pour ce soir en nous laissant un message avec  vos noms et date de reservations sur honorineproductions@gmail.com

10980709_222892574728324_7240982650185139908_n9782709619141-001-X_0

 

Notre revue de presse s’étoffe après ces deux premières semaines de programmation et ce soir c’est sur le site Froggy’s delight que nous avons une belle critique ainsi que sur le site Théâtre du blog écrit par Philippe Du Vignal

« (…)Dépourvu de pathétisme comme de révolte, son récit mémoriel clair et limpide, mais extrêmement violent et bouleversant par cela-même, est porté avec sobriété et justesse par Coralie Emilion-Languille sous la direction de Laure Roussel.

La publication de « La supplication » a, en son temps, secoué l’opinion internationale. Mais le temps passe et il est nécessaire de faire des « piqures de rappel », telle cette « Valentina-Tchernobyl« , pour que la vie ait encore un avenir.(…) »MM l’article entier à lire dans Froggy’s Delight  ici

« Coralie Emilion-Languille est juste, précise et raconte cette histoire sans pathos, avec une grande sobriété.(…)Ce spectacle arrive à point nommé comme une terrible mais efficace piqûre de rappel. Merci Laure Roussel. » article complet à lire dans Théâtre du Blog écrit par Philippe Du Vignal ici

Et la suite de notre revue de presse à lire ci-dessous!!!

 

« Un récit poignant, superbement incarné.

Une déclaration d’amour à l’homme aimé (…) »

« bc le rideau » article de Béatrice Chaland à lire ici 

« Le seul en scène « Valentina-Tchernobyl née pour l’amour » est une perle subtile et envoutante.La prestation scénique de Coralie Emilion-languille dans le rôle de cette femme éplorée et apeurée brille par sa justesse.
Soucieuse de vouloir rétablir la vérité auprès de « ceux qui ne savaient pas », Valentina pousse un cri. Le cri d’une femme en colère qui ne comprend pas comment on a pu condamner la vie de son mari. Un cri sourd et glaçant qui résonne et emplit la salle de part et d’autre.Tel un diamant pur, elle livre sans fioritures ses états d’âme les plus profonds. Seule dans la lumière, sur une scène entièrement vide, elle produit à elle seule toute l’énergie scénique et arrive à concentrer l’entière concentration du public une heure durant. Une vraie performance ! » Morgane Mallet pour « Mow Press« article complet à lire ici

 

Valentina-Tchernobyl:Photos:répétitions4Valentina-Tchernobyl:Photos:répétition 3

« Le jeu subtil de Coralie Emilion-Languille alterne tout au long du monologue entre joie, tristesse, révolte, abattement, voire folie, pour mieux nous faire partager l’incroyable et nous plonger dans la terrible expérience d’un accident nucléaire. Plus qu’une leçon de vie et d’amour, c’est un cri d’alarme pour le monde, surtout cinq ans après Fukushima.
Interprétation magnifique du texte de Svetlana Alexievitch, qui a reçu en 2015 le prix Nobel de littérature pour « son œuvre polyphonique, mémorial de la souffrance et du courage à notre époque ». A voir. »   Plûme pour « Des mots pour vous le dire » article complet à lire ici 

« Ce spectacle vient à point nommé le rappeler à nos esprits obtus.  » Qui ne dit mot consent  » précise un dicton populaire. Aussi le simple fait d’assister à ce spectacle ou de lire les écrits de Svetlana Alexievitch constitue une forme de résistance à ce qui nous est imposé car une  » énergie propre  » ne saurait être meurtrière ! »Critiques dansThéâtrauteurs par Simone Alexandre à lire ici

« Mise en scène de façon très sobre par Laure ROUSSEL, Coralie EMILION-LANGUILLE illumine cette femme amoureuse et douloureuse, une Valentina femme flamme infiniment courageuse! » Evelyne Trân le monde.fr blog Théâtre au vent à lire ici

« Coralie Emilion-Languille, lumineuse et émouvante Valentina née vraiment pour l’amour.Une belle présence et un texte fort qui fait réfléchir. »Théâtre Passion à lire ici

« Valentina-Tchernobyl, née pour l’amour » est proche des solos de Jean-Quentin Châtelain dans Mars de Fritz Zorn ou Exécuteur 14. Le texte et l’interprétation sont extrêmement justes et bouleversants. C’est une plongée dans l’Histoire mais aussi dans l’intimité d’un amour brisé et dans celle d’une femme à la fois ambiguë et entière. Une jubilation esthétique sans étiquette qui donne à entendre une parole authentique. » Karine Mazel Noury pour la revue «  La Grande Oreille »

Nous ne manquerons pas de diffuser les prochains articles

Belle journée à tous et au plaisir de vous retrouver dans le public de « Valentina-Tchernobyl, née pour l’amour »

Vous pouvez réserver dés à présent sur théâtronline pour bénéficier de Tarifs Réduits juste ici

Du 6 avril au 14 mai à 19h au théâtre de La Manufacture Des Abbesses dans le 18em arrdt. Productions : coolprod et artistiquement produit par Honorine Productions. Producteur : Michel Bulteau assistante de production : Anne-sophie Monborgne Chargé de Diffusion : André Pelliciari  relation presses : Catherine Guizard (La strada et cie)

10980709_222892574728324_7240982650185139908_n« Valentina-Tchernobyl née pour l’amour »  Bande annonce ici : Valentina

pièce librement inspirée de « La Supplication » de Svetlana Alexievitch, prix Nobel de Littérature 2015, « VALENTINA-TCHERNOBYL » raconte l’hallucinante prise de conscience d’une femme amoureuse confrontée aux conséquences de l’explosion du réacteur nucléaire de 1986. Ce spectacle montre l’amour en lutte contre ces radiations qui détruisent jour après jour l’homme qu’elle aime. Une histoire vraie. Un témoignage vibrant de foi, de vie, d’abnégation et de révolte. Un cri et un murmure où l’amour triomphe.

Réservations possible ici au théâtre de LA Manufacture des Abbesses directement ou surBillet réduc , Théatronline , fnac

quelques articles déjà paru sur  « Valentina-Tchernobyl, née pour l’amour »

10391870_10154020398939246_8156101887529474559_n40237-ANousParis-723-Page-04140237-ANousParis-723-Couverture-3

« A réserver parce qu’il Vaut mieux Tôt que jamais, L’hallucinante prise de conscience d’une héroïne de l’amour confrontée aux conséquences de Tchernobyl (les radiations détruisent jour après jour l’homme qu’elle aime). Porté par Coralie Emilion- Languille, ce témoignage vibrant de foi et d’abnégation, s’énonce comme un cri d’amour doublé d’une révolte politique face aux forces glaciales de la science. Un bel hommage aux victimes de l’explosion du réacteur nucléaire le 26 avril 1986. « 

Et dans le BlogUnknown-1

Sur scène, Coralie Emilion insuffle à ce personnage une douceur et une lucidité qui transforme ce monologue en une sorte d’épopée mystique et étonnante. Sur un plateau dépouillé, dans une lumière chaleureuse, le personnage de Valentina surgit comme une apparition. On croirait une toile en clair-obscur qui rappelle celles de De La Tour ou du Caravage… Un personnage qui vient comme un fantôme témoigner doucement, tantôt murmure, tantôt rire, tantôt ahurissement. Car le génie de ce spectacle est d’avoir su contrebalancer les visions effroyables des conséquences des radiations nucléaires sur un être humain par une dévotion amoureuse sans limite. Et l’on ressort à la fois terrorisé par ce dont est capable la folie humaine, et émerveillé par l’amour dont est capable la folie humaine. Un beau et grand frisson.  article complet ici 

Bruno Fougnies

Unknown-267021_10202023314328354_1781371708_n

Tchernobyl, c’était il y a 30ans, le 26 avril 1986 et Fukushima il y a 5ans, depuis le 11 mars 2016. 

 

bando-mob2016

 

 

 

 

 

images

 

 

 

 

 

Bonne journée

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s