« Valentina-Tchernobyl, née pour l’amour » d’après la « Supplication » de Svetlana Alexievitch Jour J+2 semaines au théâtre de La Manufacture des Abbesses.

Tchernobyl, c’était il y a 30ans, le 26 avril 1986 et Fukushima il y a 5ans, depuis le 11 mars 2016.

Aujourd’hui mise en avant d’une action à laquelle nous participerons!!!!

 

flyer tcherno def (1)

 

RASSEMBLEMENT DE COMMEMORATION 

Hommage aux victimes de TCHERNOBYL

 

LUNDI 25 AVRIL 2016 à 19h à Paris

 

Quai de Conti à hauteur du Pont des Arts (devant l’Institut de France).

 

Venez rendre hommage aux victimes de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, participez à la performance collective de l’artiste Elena Costelian et passons ensemble le pont de la transition vers un monde sans nucléaire. Pour que le nuage-mirage nucléaire se dissipe à jamais.

30 ANS APRES LE MENSONGE D’ETAT,

LA MENACE NUCLEAIRE EST TOUJOURS LA

 

v venir avec un œillet et une bougie à cette cérémonie d’hommage.

 

Seront présents :

  • Yves Lenoir (président de l’association « Enfants de Tchernobyl Belarus »)
  • Roland Desbordes (président de la CRIIRAD)
  • Nadezda Kutepova (réfugiée politique en France, défenseure des victimes du nucléaire en Russie)
  • Denis Fauconnier (médecin corse ayant révélé l’explosion des maladies de la thyroïde après Tchernobyl)
  • Corine Lepage (ancienne Ministre de l’Environnement)
  • Marie-Odile Bertella-Geffroy (ex magistrate coordinatrice du Pôle santé à Paris qui a eu à traiter les dossiers de victimes de Tchernobyl)
  • Michèle Rivasi (députée européenne EELV)
  • Julien Bayou (porte parole d’EELV)
  • Noël Mamère (député écologiste) -sous réserve-
  • Edgar Morin -sous réserve-

 

Les associations et ONG (Greenpeace, Alternatiba, FNE, Réseau action Climat, réseau pour la Transition énergétique, Réseau sortir du nucléaire, Les Amis de la Terre, associations des malades de la thyroïde, Enfants de Tchernobyl, associations de la diaspora russe et ukrainienne…) sont conviées également.

 

Des interventions artistiques et des prises de parole rythmeront notre rassemblement.

 

Le 26 avril 1986 à Tchernobyl en Ukraine, l’augmentation incontrôlée de la puissance du réacteur n°4 de la centrale Lénine, conduit à la fusion du cœur, provoquant une explosion libérant d’énormes quantités d’éléments radioactifs. Ce tragique accident nucléaire mobilise des milliers de « liquidateurs », « chair à neutrons » sacrifiés pourtenter d’éteindre l’incendie et provoque le déplacement de plus de 250 000 personnes.

L’ONU considère que ce sont 9 millions d’adultes et plus de 2 millions d’enfants qui souffrent des conséquences de la catastrophe de Tchernobyl.

L’Académie des sciences de New York dans un récent rapport estime que 985 000 personnes sont décédées suite à la catastrophe de Tchernobyl.

30 ans après, malgré la multiplication des cancers, des maladies de la thyroïde et des malformations congénitales, l’opacité et la désinformation continuent et le réacteur éventré demeure plus que jamais une menace avec un sarcophage qui souffre de plaies béantes.

 

En France, des milliers de personnes ont également été victimes de l’accident (le nuage ne s’est pas arrêté à la frontière) sans aucune reconnaissance des pouvoirs publics et l’Etat ne reconnaît toujours pas avoir menti au mépris de la protection sanitaire des populations. Comme nous le recommande nos voisins européens, il est urgent d’arrêter les centrales nuclé­aires les plus anciennes (Fessenheim, Bugey et Tricastin) et d’abandonner les chantiers de l’EPR et d’ITER. Or, le gouvernement a décidé en début d’année de prolonger la durée de vie des centrales nucléaires, faisant ainsi courir encore plus de risques aux Européens et retardant le développement des filières d’énergies renouvelables et de la maîtrise de la demande énergétique.

 

Extrait de la Supplication de SVETLANA ALEXIEVITCH

 

« Je ne sais pas de quoi parler… De la mort ou de l’amour ? Ou c’est égal… De quoi ?
Nous étions jeunes mariés. Dans la rue, nous nous tenions encore par la main, même si nous allions au magasin… Je lui disais : « Je t’aime. » Mais je ne savais pas encore à quel point je l’aimais… Je n’avais pas idée… Nous vivions au foyer de la caserne des sapeurs-pompiers où il travaillait. Au premier étage. Avec trois autres jeunes familles. Nous partagions une cuisine commune. Et les véhicules étaient garés en bas, au rez-de-chaussée. Les véhicules rouges des pompiers. C’était son travail. Je savais toujours où il était, ce qui lui arrivait. Au milieu de la nuit, j’ai entendu un bruit. J’ai regardé par la fenêtre. Il m’a aperçue : « Ferme les lucarnes et recouche-toi. Il y a un incendie à la centrale. Je serai vite de retour. »

Je n’ai pas vu l’explosion. Rien que la flamme. Tout semblait luire… Tout le ciel… Une flamme haute. De la suie. Une horrible chaleur. Et il ne revenait toujours pas. La suie provenait du bitume qui brûlait. Le toit de la centrale était recouvert de bitume. Plus tard, il se souviendrait qu’ils marchaient dessus comme sur de la poix. Ils étouffaient la flamme. Ils balançaient en bas, avec leurs pieds, le graphite brûlant… Ils étaient partis comme ils étaient, en chemise, sans leurs tenues en prélart. Personne ne les avait prévenus. On les avait appelés comme pour un incendie ordinaire… »

Coordination : Sébastien Barles 06 75 00 63 31

Happy Birthday Tchernobyl! est une performance participative proposée par Elena Costelian qui aura lieu le 25 avril 2016, veille de la date anniversaire des 30 ans de l’une des plus graves catastrophes nucléaires modernes.

Un grand rassemblement citoyen viendra ponctuer la fin de la performance participative, qui aura lieu

Quai de Conti au niveau du Pont des Arts (Rive gauche) à 18H30.

Durant la journée du 25.04.2016, le public est invité à partir de 11H, Quai de Conti au niveau du pont des Arts, à inscrire sur des ballons nuage, un souvenir marquant de l’évènement survenu le 26 avril 1986 ainsi qu’un souhait pour la planète de demain. Plus de 500 ballons-nuages seront mis à disposition du public et serviront à créer une chaine de solidarité anti-nucléaire.

Le rassemblement se clôturera par la traversée du Pont des Arts avec ces mêmes ballons symbolisant la transition d’une société sans nucléaire.
A cette occasion seront présents Corine Lepage, Yves Lenoir et de nombreux autres artistes interviendront (fanfare des Beaux Arts, chanteuse d’art lyrique, lectures…)

Facebook : Happy Birthday Tchernobyl http://bit.ly/262xAHu Twitter:#HBTchernobyl@ECostelian

La catastrophe nucléaire de Tchernobyl aura marqué le XXème siècle et restera à tout jamais inscrite dans la mémoire collective comme un évènement traumatique. La performance vise à transformer ce souvenir en un message positif pour la planète de demain : un monde vert sans nucléaire !

Nous vous rappelons que Ces liens sont mis en avant afin de favoriser réflexions et pensées autour de ces sujets sensibles et complexes.

bando-mob2016Nous partageons tous les jours, avant la première du 6 avril de « Valentina-Tchernobyl » et durant toute la programmation de notre pièce au théâtre de la Manufacture des Abbesses, des articles, informations, vidéos, photographies, oeuvres d’art en lien avec le nucléaire et les catastrophes de Tchernobyl et Fukushima

Du 6 avril au 14 mai à 19h au théâtre de La Manufacture Des Abbesses dans le 18em arrdt. Productions : coolprod et artistiquement produit par Honorine Productions. Producteur : Michel Bulteau assistante de production : Anne-sophie Monborgne Chargé de Diffusion : André Pelliciari  relation presses : Catherine Guizard (La strada et cie)

10980709_222892574728324_7240982650185139908_n« Valentina-Tchernobyl née pour l’amour »  Bande annonce ici : Valentina

pièce librement inspirée de « La Supplication » de Svetlana Alexievitch, prix Nobel de Littérature 2015, « VALENTINA-TCHERNOBYL » raconte l’hallucinante prise de conscience d’une femme amoureuse confrontée aux conséquences de l’explosion du réacteur nucléaire de 1986. Ce spectacle montre l’amour en lutte contre ces radiations qui détruisent jour après jour l’homme qu’elle aime. Une histoire vraie. Un témoignage vibrant de foi, de vie, d’abnégation et de révolte. Un cri et un murmure où l’amour triomphe.

Réservations possible ici au théâtre de LA Manufacture des Abbesses directement ou surBillet réduc , Théatronline , fnac

quelques articles déjà paru sur  « Valentina-Tchernobyl, née pour l’amour »

10391870_10154020398939246_8156101887529474559_n40237-ANousParis-723-Page-04140237-ANousParis-723-Couverture-3

« A réserver parce qu’il Vaut mieux Tôt que jamais, L’hallucinante prise de conscience d’une héroïne de l’amour confrontée aux conséquences de Tchernobyl (les radiations détruisent jour après jour l’homme qu’elle aime). Porté par Coralie Emilion- Languille, ce témoignage vibrant de foi et d’abnégation, s’énonce comme un cri d’amour doublé d’une révolte politique face aux forces glaciales de la science. Un bel hommage aux victimes de l’explosion du réacteur nucléaire le 26 avril 1986. « 

Et dans le BlogUnknown-1

Sur scène, Coralie Emilion insuffle à ce personnage une douceur et une lucidité qui transforme ce monologue en une sorte d’épopée mystique et étonnante. Sur un plateau dépouillé, dans une lumière chaleureuse, le personnage de Valentina surgit comme une apparition. On croirait une toile en clair-obscur qui rappelle celles de De La Tour ou du Caravage… Un personnage qui vient comme un fantôme témoigner doucement, tantôt murmure, tantôt rire, tantôt ahurissement. Car le génie de ce spectacle est d’avoir su contrebalancer les visions effroyables des conséquences des radiations nucléaires sur un être humain par une dévotion amoureuse sans limite. Et l’on ressort à la fois terrorisé par ce dont est capable la folie humaine, et émerveillé par l’amour dont est capable la folie humaine. Un beau et grand frisson.  article complet ici 

Bruno Fougnies

Unknown-267021_10202023314328354_1781371708_n

Bonne journée à tous

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s