Lecture le 24 mars prochain de la pièce « Amalia respire profondément »

affiche amalia Maison de l'europe et de l'orientDans le cadre de « L’EUROPE DES THEATRES – festival européen de traduction théâtrale », sera lue le 24 mars prochain par Coralie Emilion, la pièce d’Alina Nelega « Amalia respire profondément« . Rendez-vous à 19h30 à la Maison d’Europe et d’Orient, 3, passage Hennel, 75012.

Amalia respire profondément, c’est l’histoire d’une fille d’une naïveté un peu suspecte, qui traverse décennie après décennie l’histoire de plomb d’un pays qui peine à sortir de sa « transition ». Toute une vie ballotée entre grotesque et tragique, toute une société mal décidée entre les âges et les choix politiques absurdes. Respirer, profondément, à en devenir plus léger que l’air et se libérer du sol. Un geste vital : l’effort de rester en vie, de survivre dans des conditions irrespirables. Alors le dernier soupir devient un moment libérateur, la délivrance d’un long cauchemar. Dans un style simple et direct, traversé par une poésie intense et noire, Alina Nelega nous emmène entre petites histoires et grande Histoire, dans un jeu permanent entre distanciation et identification, à la recherche d’un nouveau souffle.

texte d’Alina Nelega
traduit du roumain par Mirella Patureau
publié aux éditions l’Espace d’un instant
avec Coralie Emilion
production Honorine productions
en partenariat avec le Café des Roumains

Réservation: 01 40 24 00 55

Découvrez & partagez la page Facebook de l’événement: https://www.facebook.com/events/1555863411352448

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s