VALENTINA: Les blogs en parlent…

Affiche Valentina 7 févrierSuite à la représentation du 7 février dernier de Valentina à la Halle Saint-Pierre, découvrez les blogs qui en ont parlé.

Le Blog d’Isabelle Kevorkian 

(…)  » Coralie incarne Valentina, qui semble s’être emparée de la comédienne pour porter son message. Comme un acte de résistance, politique, en plus d’être une Ode à l’amour. Il n’y a pas de décor, à peine quelques lumières tamisées, et bougies à terre. Juste la voix de Coralie Emilion, posée et sobre. Et son regard. Lumineux, incandescent et parfois absent. Elle passe du rire aux larmes, les yeux tournés vers le passé et de retour au présent, nous fixant. C’est cru et doux. Pudique et obscène. C’est vrai. » (…) – Isabelle Kevorkian.

Critique complète: http://isabelle.kevorkian.over-blog.com/2015/02/theatre-valentina-avec-coralie-emilion.html 

A bride abattue

(…) « Coralie Emilion a la certitude que cette adaptation de La supplication de Svetlana Alexievitch, publié chez Jean-Claude Lattès, est un texte qu’elle jouera toute sa vie. Parce qu’il dégage une vraie poétique et qu’il représente aussi un acte citoyen. La petite histoire s’inscrit dans la grande. Les spectateurs ne sont pas insensibles, loin de là et on apprécie (quand les lieux s’y prêtent) de partager après la représentation avec la comédienne un verre de vodka parce que la vie continue … n’est-ce pas ? » – Marie-Claire Poirier

Critique complète: http://abrideabattue.blogspot.fr/2015/02/valentina.html 

Le Genou de Claire

(…) « Seule en scène sur un plateau nu, vêtue de noir et rouge, Coralie Emilion incarne cette femme amoureuse et courageuse qui a accompagné son mari jusqu’au bout dans l’horreur. Elle raconte sa vie de couple avant et après l’apparition de la maladie, et sa vie de veuve inconsolable mais vaillante, qui a décidé de tenir debout malgré tout. Elle nous livre ainsi le récit touchant, triste et pourtant souvent joyeux, de cette femme dont le seul but dans la vie, bien avant son mariage, était d’aimer, et rien de plus : rencontrer un homme, en tomber amoureuse, l’épouser, l’aimer de toutes ses forces. » (…) – Hélène Lailheugue

Critique complète: http://www.legenoudeclaire.com/2015/02/12/theatre-valentina-tchernobyl-temoignage-dune-femme-nee-pour-lamour/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s